Boris Khazanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Boris Khazanov
Description de cette image, également commentée ci-après
Boris Khazanov en 2008.
Nom de naissance Геннадий Моисеевич Файбусович
(Guennadi Moïsseïevitch Faïboussovitch)
Naissance
Leningrad (URSS)
Décès (à 93 ans)
Munich (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'URSS Union soviétique puis Drapeau de la Russie Russie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture russe

Œuvres principales

L'Heure de roi

Boris Khazanov (en russe : Борис Хазанов), de son vrai nom Guennadi Moïsseïevitch Faïboussovitch (Геннадий Моисеевич Файбусович), est un écrivain soviétique puis russe né le [1] à Leningrad (URSS) et mort le à Munich (Allemagne)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Boris Khazanov est étudiant en cinquième année à la faculté philologique de l'université d’État de Moscou lorsqu'il est condamné aux travaux forcés de 1949 à 1955 pour antisoviétisme. À sa libération, après être devenu médecin, il se consacrera à l'écriture.

Il s'installe à Munich en 1982. En 1983-1993, il participe aux projets de Radio Free Europe.

La ville de Heidelberg lui remet le prix Littérature en exil en 1998.

En marge de son activité de romancier, il a traduit en russe la correspondance philosophique de Gottfried Wilhelm Leibniz et d'autres ouvrages de théologiens allemands.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Antivremiâ : moskovskij roman (1986)
    Le Contre-temps : roman moscovite, traduit par Elena Rolland-Maïski, Lagrasse, Verdier, coll. « Slovo », 1992 (ISBN 2-86432-151-3)
  • Tschass korolya (1985)
    L'Heure du roi, traduit par Elena Balzamo, Paris, éditions Viviane Hamy, 2005 (ISBN 2-87858-203-9)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF12245472)
  2. (ru) « Умер писатель Борис Хазанов », sur Lenta.RU (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]